l'actualité

jeudi 1 Avril

Mercredi 31 Mars

8 h 24  -  Logement : changement de date de fin pour la trêve hivernale

La trêve hivernale aurait dû se terminer ce 31 mars.
Elle a été reportée au 31 mai.
Cela signifie que les locataires ne pourront pas être expulsés avant cette nouvelle date.
Cette mesure a été décidée en raison des difficultés à se reloger en pleine crise sanitaire.
Conséquence : de plus en plus de propriétaires préfèrent vendre leurs biens plutôt que de prendre le risque de les louer à de mauvais payeurs.
Pour Emmanuel Poulard, directeur de l'ADIL 06, ce n'est pas la solution.

Mardi 30 Mars

9 h 18  -  Air France : Fermeture prochaine des bases de personnel navigant à Nice et Marseille

Si ce projet de fermeture est mené à bien, cela impacterait environ 300 emplois.
Créées en 2015, ces bases devaient rendre la compagnie plus rentable en évitant de payer à son personnel les frais d'hôtel et de voyage pour retourner à Paris.
Six ans plus tard, la nouvelle direction décide de faire marche arrière.
Christian Estrosi et Renaud Muselier ont adressé un courrier à la direction générale d'Air France pour demander le maintien de ces bases et de ces emplois.
Pour Patrick Ortéga, syndicaliste FO de la compagnie, il s'agit surtout de privilégier Transavia, la filiale low cost d'Air France KLM.

8 h 48  -  Mobilisation du personnel de la petite enfance

Ce matin, le personnel de la petite enfance est à nouveau mobilisé.
Les manifestants dénoncent les suppressions de postes à venir dans les crèches.
Céline Lemaire est auxiliaire de Puériculture en région sud et membre de la section petite enfance de la CGT. Pour elle, la lutte doit continuer pour accueillir les enfants dans de meilleures conditions.

Lundi 29 Mars

9 h 14  -  Motos cross et quads dans les Calanques : renforcement des contrôles

Les gendarmes traquent régulièrement les moto cross dans le parc national des calanques.
Hier, dimanche, des dizaines de contrevenants ont été verbalisés.
Le lieutenant Lionel Trani revient sur ces mesures de répression.  

9 h 00  -  La ville de Cannes intensifie sa lutte contre la COVID 19

D'ici deux semaines, la ville sera découpée en huit quartiers dont les eaux usées seront analysées régulièrement.
Ces prélèvements permettront de remonter jusqu'à l'immeuble, voire l'appartement concerné par une contamination.
Le but est de gagner du temps pour isoler les malades, jusqu'à cinq jours avant leur premier test positif.
Explication de Franck Chartier Dumas qui coordonne l'opération "Comète".

Vendredi 26 Mars

8 h 39  -  Polémique autour de la vaccination à Cannes

Olivier Véran
Le maire de Cannes, David Lisnard a récemment autorisé la prise de rendez-vous à la vaccination pour les cannois à partir de 50 ans et sans comorbidité.
Mais, l'exécutif refuse la mise en place de cette décision.
Pourtant, la ville dispose de 4000 vaccins, de quoi immuniser le public prioritaire volontaire et élargir courant avril cette vaccination.

8 h 28  -  COVID 19 : le personnel enseignant inquiet

Ce soir et pour 4 semaines, trois nouveaux départements sont concernés par le confinement : l'aube, la Nièvre et le Rhône.
En outre, Olivier Véran a rappelé que la fermeture des écoles n'était pas encore à l'ordre du jour.
Des restrictions sanitaires devraient en revanche être actées dans les prochains jours.
Gilles Jean est le secrétaire du syndicat enseignant SNUIPP FSU. Il juge la situation préoccupante et estime les mesures insuffisantes.
Rappelons que le personnel enseignant pourra se faire vacciner dès la mi-avril.

jeudi 25 Mars

8 h 52  -  L'association Artagon propose aux artistes des espaces à Marseille

Keimis Henni
Si vous êtes artistes, musiciens et que vous cherchez un lieu pour vous exprimer, vous pouvez candidater pour obtenir une résidence dans le nouvel espace artistique de l'association Artagon.
1500 m² sont dédiés à l'art et à la création dans l'ancienne usine Ricard de sainte Marthe à Marseille.
Vous avez jusqu'au 4 avril pour déposer votre candidature sur le site internet artagon.org
Explications de Keimis Henni, directeur artistique.

8 h 41  -  Top départ pour la vaccination des forces de l'ordre en avril

Laurent Martin de Frémont
Les policiers pourront se faire vacciner à partir de la mi-avril.
Au même titre que les enseignants, les forces de l'ordre font partie des métiers particulièrement exposés au virus.
Pour Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental du syndicat SGP Police, après des mois de sollicitation, c'est un soulagement.